Nouvelles

Trois dons généreux, deux merveilleuses vedettes

UN DON DE 650 000 $ sera directement versé au profit de MONTRÉALAIS PRÉSENTANT UNE déficience intellectuelle OU un trouble envahissant du développement ainsi qu’à la recherche À CE SUJET

Montréal, Québec, le 29 septembre 2010 — La Fondation Eleanor Côté, œuvre de bienfaisance basée à Montréal et qui aide de nombreuses causes depuis plus de 30 ans a fait aujourd’hui un don majeur et final à trois établissements qui se consacrent aux individus qui présentent une déficience intellectuelle ou un trouble envahissant du développement.

Quelque 50 représentants des trois fondations, y compris plusieurs usagers, étaient présents ce matin lors de la remise des trois chèques géants. Il y eut ensuite un excellent spectacle de jazz au cours duquel la réputée chanteuse et usagère du CROM Lisa Walsh (dans l’image à gauche) a donné une interprétation remarquée de “What a Wonderful World” afin de célébrer l’avènement de nouvelles possibilités pour les gens présentant une déficience intellectuelle ou un trouble envahissant du développement.

Deux des trois parties du don sont allées aux fondations des centres de réadaptation de la région de Montréal offrant des services aux personnes présentant une déficience intellectuelle ou un trouble envahissant du développement : 350 000 $ à la  Fondation Yvon Lamarre du Centre de réadaptation Lisette-Dupras (CRLD) et 200 000 $ à la Fondation Taylor-Birks du Centre de Réadaptation de l’Ouest de Montréal (CROM).

La troisième partie du don, un montant de 100 000 $, servira à soutenir le mandat de recherche et d’enseignement pratique du Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles envahissants du développement de la Mauricie et du Centre-du-Québec – Institut universitaire (CRDITED MCQ – Institut universitaire).
« Notre conseil d’administration a choisi de consacrer tout le reste des biens de la Fondation Eleanor Côté à ceux et celles que nous avons aidés auparavant et qui sont si souvent ignorés par les philanthropes, les personnes qui présentent une déficience », a dit M. Victor P. Elbert, vice-président de la fondation donatrice. « Grâce à ce don final, nous espérons faire une différence dans leur vie. »
La simple anticipation de ces dons a déjà fait une grande différence. En effet, en 2009, la  Fondation Yvon Lamarre a ouvert la Maison Eleanor Côté dans le quartier Rosemont, une résidence pour adolescents et jeunes adultes recevant des services du CRLD. En juin 2010, la Fondation Taylor-Birks a également jeté les fondations de sa propre Maison
Eleanor Côté, à Beaconsfield, une maison de répit spécialisée pour les jeunes usagers du CROM ayant des besoins spéciaux importants. Cela a fait suite à la campagne de levée de fonds « Bâtissons de l’espoir » qui a duré deux ans et dont la réussite est attribuée aux donateurs, tels que le Rotary Club de Westmount et à ce dernier don qui couronne une campagne extraordinaire.
Le CRDITED MCQ – Institut universitaire a quant à lui l’intention d’offrir un  stage clinique qui portera le nom d’Eleanor Côté et qui s’adressera aux étudiants du premier cycle en psychoéducation souhaitant se spécialiser en intervention précoce. Cela se fera dans le cadre d’un projet pilote visant la promotion de l’intégration d’enfants autistes ou qui présentent une déficience intellectuelle en milieu de garde partout au Québec. Ce projet de stage sera dirigé par Carmen Dionne, professeur-chercheur à l’Université du Québec à Trois-Rivières, titulaire de la Chaire du Canada en intervention précoce et directrice scientifique de l’Institut universitaire. Il est mené en collaboration avec le Centre d’aide et de soutien aux intervenants et organismes en petite enfance (CASIOPE).
« Au nom de nos trois établissements, de nos clients et de leur famille, nous remercions sincèrement la Fondation Eleanor Côté », a dit Yvon Lamarre, président de la Fondation  Yvon Lamarre.
« C’est grâce aux donateurs comme la Fondation Eleanor Côté que nos fondations existent, se développent et continuent à soutenir les gens qui présentent une déficience et dont les besoins sont si grands, » a ajouté Gary Whittaker, président de la campagne de levée de fonds « Bâtissons de l’espoir » de La Fondation Taylor-Birks.
« Diverses études ont prouvé les avantages de l’inclusion des enfants qui présentent une déficience intellectuelle ou un trouble envahissant du développement, dans les milieux de garde et nous sommes reconnaissants à la Fondation Eleanor Côté de nous aider àréaliser ce  projet » a précisé Mme Sylvie Dupras, directrice générale, CRDITED MCQ – Institut universitaire.
 
La Fondation Eleanor Côté
Pendant plus de cinq décennies, Mme Eleanor Côté (dans l’image de droite, prise lors de l’événement de ce matin) a prodigué des efforts constants, à titre de bénévole et d’organisatrice communautaire, à l’égard des personnes présentant une déficience intellectuelle, aussi bien à Montréal que dans les régions avoisinantes. L’œuvre de Mme Côté lui a valu le titre de Citoyenne de l’année 1988, que lui a décerné la Ville de Mont-Royal. En 1992, elle était décorée de la médaille commémorative par le Gouverneur général du Canada. Infatigable, Mme Côté continue encore, à l’âge de 89 ans, son bénévolat actif. Fondée en 1982, la Fondation Eleanor Côté se consacrait initialement à fournir une formation et un soutien socioprofessionnels aux individus présentant une déficience intellectuelle. Aujourd’hui, la Fondation a pris la décision d’investir tout son capital afin d’avoir un impact majeur sur un  secteur largement ignoré par les philanthropes.

Contact
Victor P. Elbert
Fondation Eleanor Côté
514 592-1237

La Fondation Yvon Lamarre
La Fondation Yvon Lamarre est le plus important organisme sans but lucratif, offrant des services d’hébergement pour les personnes présentant une déficience intellectuelle au Québec. Créée en 1985, elle dispose aujourd’hui de 39 résidences adaptées sur l’ensemble de l’Île de Montréal. Celles-ci accueillent près de 210 personnes présentant une déficience intellectuelle. Il faut ajouter à ce nombre les personnes qui reçoivent des services de répit et de dépannage, car la Fondation met également à la disposition de la communauté quatre centres de répit-dépannage, qui rejoignent annuellement plus d’une centaine d’usagers. Une des résidences de répit-dépannage offre en plus la stimulation précoce et l’apprentissage à la vie autonome.
Contact
Catherine Labrèche, Centre de réadaptation Lisette-Dupras
514 364-2282 poste 2282
clabreche.crld@ssss.gouv.qc.ca

La Fondation Taylor-Birks
Partenaire de longue date du Centre de réadaptation de l’Ouest de Montréal (CROM), la Fondation Taylor-Birks vise à consolider le réseau de parents et d’aidants qui assiste les personnes présentant une déficience intellectuelle (DI) ou un trouble envahissant du développement (TED). En tant que fondation de bienfaisance enregistrée, elle finance des projets cherchant à améliorer la qualité de vie des usagers du CROM et celle de leur famille, mais se situant hors du champ d’action du gouvernement. Parmi ces projets, on compte notamment la campagne « Bâtissons de l’espoir » qui recueille de l’argent pour construire une résidence de répit sur un terrain appartenant au CROM. Pour plus d’information ou pour faire un don, veuillez visiter le www.crom-wmrc.ca.

Contact
Jennifer Scrimger, Centre de réadaptation de l’Ouest de Montréal
514 363-3025 poste 2208

jscrimger.crom@ssss.gouv.qc.ca

CRDITED de la Mauricie et du Centre-du-Québec – Institut universitaire
Le CRDITED MCQ – Institut universitaire a pour mission d’offrir, sur référence, des services spécialisés d’adaptation, de réadaptation et d’intégration sociale de même que des services de soutien aux proches et à l’entourage, tout en contribuant, de par sa désignation universitaire, au développement des savoirs et des pratiques, au transfert et à la diffusion des connaissances ainsi qu’à l’évaluation des services.

Contact

Paul Guyot, CRDITED MCQ – Institut universitaire
819 376-3984, poste 232
paul_guyot@ssss.gouv.qc.ca